50 ANS DU GREC


07/06/2019

  


Programme & sélections

A l’occasion de ses 50 ans, le GREC et L‘Agence du court métrage proposent de (re)visiter la vaste et riche production de la structure (1 200 films depuis 1969) à travers une suggestion de programmation de 5 films et trois sélections thématiques de 15 films. Sans oublier les 500 titres disponibles au catalogue de L’Agence du court métrage.

Suggestion de programmation :

5 décennies, 5 films, 5 portraits féminins
Comment retracer 50 ans de production, en refléter les nuances, l’évolution d’une recherche cinématographique, décennies après décennies ? Cette proposition de 5 films, portraits de femmes, autoportrait d’une ligne éditoriale, y répond en partie.

1970 : Un troisième d’Anne Thoraval, 1970, 23’
1980 : La mésange de Catherine Corsini, 1982, 11’
1990 : Une nouvelle douceur d’Alejandra Rojo, 1996, 13’
2000 : Les filles de feu de Sébastien Chauvin, 2008, 24’
2010 : Dar d’Anne Cissé, 2016, 19’

Durée totale : 1h30 – DCP

 

Les sélections

  • Les classiques

Ils ont fait le tour des plus grands festivals, récoltés des prix, révélés de jeunes talents aujourd’hui confirmés. Ces films sont les classiques du GREC.
A bras le corps de Katell Quillévéré, 2005, 19’
Les choses rouges d’Arnaud Des Pallières, 194, 20’
La dame au chien de Damien Manivel, 20110, 16’
Les héros sont immortels d’Alain Guiraudie,1990, 14’
La mésange de Catherine Corsini,1982, 11’
Paris-Ficelle de Laurence Ferreira-Barbosa, 1982, 17’
Tant qu’il nous reste des fusils à pompe de Caroline Poggi & Jonathan Vinel, 2014, 30’
Tout doit disparaître de Jean-Marc Moutout, 1996, 14’
Une nouvelle douceur d’Alejandra Rojo, 1996, 13’
Un troisième d’Anne Thoraval, 1970, 23’
Essai de reconstitution des 46 jours qui précédèrent la mort de Françoise Guiniou de Christian Boltanski, 1971, 19’
Le passeur de Danielle Arbid, 1999, 12’
Les méduses de Delphine Gleize, 2000, 17’
Un archipel de Clément Cogitore, 2011, 11’
Cadavre exquis Léa Mysius, 2012, 25’

 

  • Les contemporains

Cette sélection de films réalisés durant la décennie en cours atteste de l’héritage d’une ligne éditoriale forte, combinée à l’émergence d’une nouvelle et talentueuse génération de réalisateurs et réalisatrices.
Basses de Félix Imbert, 2018, 23’
Beach Cat d’Emmanuel Sala, 2016, 14’
Kiss me not d’Ines Loizillon, 2015, 28’
Les cartes postales de Camille Rosset, 2016, 15’
Aux battements du parloir de Pascal Marc, 2016, 13’
Du plomb pour les bêtes de Théodore Sanchez-Wilsdorf, 2017, 33’
Feux de Mali Arun, 2015, 14’
Heavy Sentimental de Laure Ballarin, 2012, 13’
Ils me laissent l’exil – les objets de Laetitia Tura, 2016, 29’
In Loving Memory de Jacky Goldberg, 2011, 9’
On ira à Neuilly Inch’Allah d’Anna Salzberg, 2015, 20’
The Face, The Heel… et Corentin de Jean-François Mozerr, 2017, 17’
Traversées d’Antoine Danis, 2014, 8’
TWE d’Itvan Kebadian, 2013, 40’
Moonchild de Julia Artamonov, 2018, 26’

 

  • Le GREC et le monde

Là-bas vu d’ici, ici vu d’ailleurs : depuis ses début le GREC est une fenêtre sur l’état du monde, ouverte aux réalisateurs et sujets de toutes origines : Palestine, Russie, Pologne, Sénégal, Liban, Inde, Ethiopie, Portugal ou Brésil se côtoient ici grâce au cinéma.
Blinis de Diane Weber-Seban, 2017, 25’
Cilaos de Camilo Restrepo, 2016, 13’
Boniek et Platini de Jérémie Laurent, 2016, 22’
Diagonale du vide de Guillaume Ballandras, 2018, 27’
Donne un poisson à un homme de Iyad Alasttal, 2013, 23’
Free Bullet de Caroline Detournay & Paulina Pisarek, 2015, 50’
Gayrouth de Charbel Raad, 2015, 32’
Matti Ke Lal d’Elisabeth Leuvrey, 1998, 19’
La nuit remue de Bijan Anquetil, 2012, 45’
Ogaden de Jean-Hugues Berrou, 2014, 25’
Sinto a tua falta de Lucas Roxo,2016, 31’
Sporting Club de Zalfa Seurat, 2013, 26’
Antonio, Lindo Antonio d’Ana Maria Gomes, 2015, 42’
Et les dimanches ? de Nora Seni, 1976, 26’

 

Bande annonce des 50 ans du GREC.

 

Contacts programmation :