MISSIONS

L’Agence du court métrage est née en 1983, de la volonté de nombreux professionnels (réalisateurs, producteurs, exploitants, festivals) de promouvoir et de développer la diffusion du court métrage, sur tous les écrans et pour tous les publics.

 

Elle développe ses missions autour de plusieurs axes :

  • Distribuer
  • Conserver
  • Transmettre le cinéma
  • Accompagner la filière professionnelle

DISTRIBUER

L’Agence du court métrage conseille et accompagne les programmateurs dans tous leurs projets de diffusion de courts métrages : première partie de programme, séances à la carte ou programmes clés en main, sélections thématiques, focus auteurs, circulations sur mesure…

Elle travaille ainsi avec les salles de cinéma, festivals, médiathèques, chaînes de télévisions, éditeurs de DVD, plateformes en ligne…, en France et à l’étranger, auprès desquels elle promeut son catalogue de plus 12 000 films.

CONSERVER

« Cinémathèque du court métrage » avec plus de 12 000 titres à son catalogue, L’Agence du court métrage conserve les films – en pellicule ou en numérique – qui lui sont déposés, par les producteurs ou les réalisateurs. Elle mène par ailleurs une politique de numérisation des œuvres, avec l’aide à la numérisation du CNC depuis 2012, et le matériel de numérisation qu’elle a acquis en 2018.

TRANSMETTRE LE CINÉMA

L’Agence du court métrage est un lieu de réflexion, d’échanges et de ressources avec, pour objectif de sensibiliser au cinéma et à la forme courte l’ensemble des publics, notamment à travers :

  • Le développement d’actions pédagogiques : dispositifs scolaires, ateliers, formations, et outils dont LeKinétoscope.fr, plateforme pédagogique en ligne dédiée à l’éducation au cinéma.
  • L’édition de Bref, qui se décline sous la forme d’une publication annuelle et d’une plateforme de vidéo à la demande par abonnement dédiée au court métrage : brefcinema.com

ACCOMPAGNER LA FILIÈRE PROFESSIONNELLE

L’Agence du court métrage propose différents outils et services à l’ensemble de la filière professionnelle :

  • Conseil en programmation et accès aux films en ligne pour les diffuseurs
  • Gestion centralisée des droits et des reversements de recettes pour les réalisateurs et les producteurs
  • Inscriptions des films aux festivals facilitée grâce à la filmfestplatform.com
  • Location de la salle Jacques-Tati (42 places), pour des projections de travail, de sélection ou d’équipe

Photos : Photo du bâtiment © Takuji Shimmura, architectes MG-AU / Comment Wang Fo fut sauvé, de René Laloux / Tous les garçons s’appellent Patrick, de Jean-Luc Godard / Une robe d’été, de François Ozon
 
La loi du plus fort, de Pascale Hecquet / Foutaises, de Jean-Pierre Jeunet / Petite lumière,  d’Alain Gomis